Artistes adresse Index nominum adresse Nicholas Hilliard    
 
Nicholas HILLIARD (Nicolas BELLIART)
(Exeter, 1547 – Londres, 7 janvier 1619)
icholas Hiliard, miniaturiste anglais, fut le fils d’un orfèvre. Il commença son apprentissage dans l’atelier de Robert Brandon, joaillier de la reine. En 1569, il figure sur le registre de la Goldsmith’s Company et devint dès 1571 miniaturiste et orfèvre de la reine Élisabeth, dont il fit, entre autres, un portrait où elle était couverte de bijoux traités avec minutie.
   Il vint en France en 1576 dans la suite de l’ambassadeur Amyas Paulet et est mentionné en 1577, parmi les « vallets de chambre à ij
c livres de gages » de François de France, duc d’Alençon, sous le nom de Nicolas Belliart, puis parmi les officiers de la reine Louise de Lorraine. En 1578 il fit les portraits du duc et de la duchesse de Nevers qui ornent la page de titre de la Fondation du duc de Nivernois. Il quitta le pays la même année.
   De retour en Angleterre, il devint, en 1583-1584, portraitiste exclusif de la reine Élisabeth, puis de Jacques I
er, qui lui accorda, en 1617, le monopole de portraitiste de la cour. En 1598, il publia un traité sur l’art de la miniature, à travers lequel se définit sa personnalité de peintre gentilhomme anglais, ami des gens de lettres et des personnalités de la cour.
   Il avait beaucoup admiré Holbein, ce qui se retrouve dans son style net, délié et brillant.
   En 1576, il épousa Alice Brandon, l’aînée de son maître d'apprentissage, dont il fit le portrait et qui lui donna six enfants. Son autoportrait, portant une inscription élogieuse « Nicholas Hilliardus Aurifaber, Sculptor & celebris Illuminator Serenissimæ Reginæ Elisabethæ, Anno 1577. Ætatis suæ 30 », est conservé au Victoria and Albert Museum.